Imprimer Partager

Compétences acquises en cycle Collège A2.1 et A2.2

Maîtrise élémentaire de la langue française. L'élève peut comprendre des phrases isolées, des situations simples portant sur des domaines familiers. Il peut communiquer dans des situations courantes et évoquer avec des moyens simples les questions qui concernent son environnement proche.

 

COMPETENCES DE COMMUNICATION

 

écouter / parler

 

A l'issue du niveau A2.1, l'élève est capable de :

  • comprendre des expressions et des phrases isolées relatives à des domaines de priorité immédiate (par exemple, informations personnelles et familiale de base, achats, géographie locale, école) ; 
  • produire, en termes simples, une série d'expressions ou de phrases sur des sujets familiers et des situations courantes, par exemple, se présenter, présenter les autres, décrire son environnement quotidien tels que les gens, les lieux, les choses, les activités quotidiennes, les études ; faire un bref exposé élémentaire, répété, sur un sujet familier ;
  • gérer des échanges très brefs dans des situations bien structurées, par exemple, demander et donner des renseignements sur la famille, le collège, les loisirs, faire, accepter/refuser une invitation, demander et expliquer un itinéraire, faire un achat simple.

 

 

A l'issue du niveau A2.2, l'élève est capable de :

  • comprendre des expressions et des phrases isolées relatives à des domaines de priorité immédiate (par exemple, informations personnelles et familiale de base, achats, géographie locale, collège) ;
  • produire, en termes simples, une série d'expressions ou de phrases sur des sujets familiers et des situations courantes, par exemple, décrire des projets et préparatifs, des habitudes et occupations journalières, des activités passées, raconter une histoire par une simple liste de points, parler de/envisager l'avenir proche et lointain, faire un bref exposé préparé sur un sujet relatif à sa vie quotidienne, donner brièvement des justifications et des explications pour ses opinions, ses projets et ses actes ;
  • gérer des échanges courants simples sans effort excessif (achats, repas, déplacements, logements …), par exemple, demander et donner des informations sur les activités journalières, les loisirs et les activités passées, faire des suggestions et réagir à des propositions.

 

 

lire / écrire

 

A l'issue du niveau A2.1, l'élève est capable de :

  • comprendre le contenu de textes courts et simples sur des sujets concrets avec une fréquence élevée de langue quotidienne ou relative à son domaine d'activités (annonces, programmes de télévision, plans, menus, recettes, emploi du temps, règlement, lettres personnelles, courriel, etc.) ;
  • écrire une suite de phrases simples pour décrire de façon brève et élémentaire un personnage, un objet, un lieu, un événement, une activité passée, écrire des messages simples et brefs pour inviter, remercier, s'excuser.

 

 

A l'issue du niveau A2.2, l'élève est capable de :

  • comprendre le contenu de textes courts et simples sur des sujets concrets contenant un vocabulaire extrêmement fréquent, y compris un vocabulaire internationalement partagé (prospectus, plans, lettres personnelles, courriel, récit, courts articles de journaux décrivant des faits, etc.) ;
  • écrire une suite de phrases simples pour décrire un personnage, un objet, un lieu, décrire brièvement un événement, une activité passée, une expérience personnelle, raconter une histoire avec une simple liste de points successifs, écrire un mail pour inviter, remercier, s'excuser, faire des suggestions.

 

 

commentaires
La méthode « Pourquoi pas ! », choisie pour ces niveaux, organise l'apprentissage autour de mini-projets ou « tâches » dont la réalisation nécessite la mobilisation des différentes compétences en compréhension et expression orales et écrites, l'utilisation des outils linguistiques (vocabulaire, grammaire...) ainsi que le développement des stratégies cognitives des élèves (comment s'approprier une langue). Elle invite également  les élèves à mieux connaître la culture de différents pays francophones et à réfléchir sur leur propre identité culturelle.