Imprimer Partager
  21
  06

Fête de la Musique 2017 : 2 scènes et 8 heures de musique


Tunis
Avenue Habib Bourguiba
mer, 21/06/2017 - 21:00

Depuis 1983, la Fête de la musique a lieu à travers le monde le 21 juin (date qui coïncide le plus souvent avec le premier jour de l’été dans l’hémisphère nord), principalement le soir et la nuit jusqu’au lendemain matin. Elle est actuellement célébrée dans une centaine de pays, dont la Tunisie.

 

Depuis de nombreuses années, l’Institut français de Tunisie a choisi de célébrer cet événement, co-produit avec la Fondation BIAT et en partenariat avec le Ministère des Affaires culturelles tunisien et la municipalité de Tunis, à l’avenue Habib Bourguiba au centre-ville : un lieu symbolique fort, au cœur de Tunis, où convergent les citoyens de tous horizons et classes sociales.

 

Après le succès populaire remporté par la fête de la musique 2016, l’Institut français de Tunisie et la fondation BIAT, souhaitent renouveler l’expérience tout en se montrant plus ambitieux en investissant deux espaces, situés sur l’avenue.

 

La première scène - qui a déjà accueilli Ghoula, N3ardistan et Black Unit lors de la dernière édition - sera de nouveau implantée devant le Théâtre municipal et la seconde, se trouvera installée devant l’hôtel Africa sur le terre-plein central.

 

Si près de 5000 personnes ont assisté au concert de 2016, nous visons cette année le double de spectateurs, soit 10 000 visiteurs, et près de 8 heures de musique non-stop.

 

Le programme est conçu comme une traversée des genres musicaux, un carrefour où convergent les genres et les tunisois d’horizons différents : amateurs de classique et de musiques actuelles, jeunes et moins jeunes, se retrouveront dans cet événement fédérateur.

 

La Fête de la musique 2017 à Tunis est donc portée par l’envie de faire naître une rencontre et un dialogue entre différents styles musicaux et différents publics, un voyage allant de la musique orientale et classique vers le rap, en passant par le mezoued… de France et de Tunisie, d’une rive à l’autre de la Méditerranée, par-delà les frontières habituelles, sur l’avenue emblématique de la libération tunisienne, symbole d’un espace de tous les possibles.

 

Gratuit et ouvert à tous.

 

Au programme :

 

QUARTET SALTANA

Une véritable invitation au voyage que ce quartet réunissant une phalange de musiciens "multicartes" et endiablés ! Citoyens du monde de la musique, le saxophoniste et jazzman Raphaël Imbert, le compositeur et l’ûdiste franco-palestinien Moneim Adwan, le violoniste tunisien Zied Zouari et le percussionnisten Jean-Luc di Fraya ont de quoi nous transporter.

 

QUATUOR CADENCES

Le Quatuor Cadences est composé de quatre jeunes musiciens tunisiens : Akram Ben Romdhane (violon), Mohamed Bouslama (violon), Afif Bouslama (alto), Farouk S’habou (violoncelle). Formé à l’Académie du festival d’Aix en Provence, le Quatuor Cadences a participé à la résidence de musique de chambre du festival, où il a suivi les Master Classes de M. David Alberman, violoniste du London Symphony Orchestra, et du Quatuor Mogdiliani. Depuis 2016, dans le cadre des activités de l’Académie du Festival d’Aix En Provence, le Quatuor Cadences est en partenariat, sous forme de compagnonnage, avec le Quatuor Béla (France) Le Quatuor se produit désormais dans de nombreux festivals en Tunisie et en France et propose également des concerts pédagogiques dans les écoles et les conservatoires de musique, pour faire découvrir la musique classique aux plus jeunes.

 

SPEED CARAVAN

Speed Caravan est un groupe français mêlant rock, musique arabo-andalouse, Chaâbi et musique électronique. Créé en 2005, il est composé du musicien d’origine algérienne Medhi Haddab à l’oud électrique, de Pascal Teillet dit Pasco à la basse et de Hermione Frank aux percussions électronique qui jouait avec Medhi Haddab dans le groupe Ekova1. Outre ses compositions, Speed Caravan reprend aussi bien des morceaux araboandalous du XIVème siècle modernisés que des titres des Cure ou des Chemical Brothers. Le groupe a joué à plusieurs reprises au festival des Solidays en 2006 et 2007 et au festival fnac Indétendances à Paris Plage en 2008 en première partie de Keziah Jones. Leur premier album Kalashnik Love est sorti en 2008 et a vu la contribution de nombreux artistes tel MC Spex de Asian Dub Foundation, Rachid Taha ou Rodolphe Burger.

 

• Les rappeurs tunisiens :

 

VIPA

Artiste hip hop. il a toujours baigné dans le rap sous l’inspiration de ses grands frères. Curieux du décalage entre l’occident et les pays arabes, Kais Kekli, connu sous le nom VIPA a commencé a commencé à écrire ses propres textes à l’âge de 14 ans. Aujourd’hui, il a su étendre sa carrière artistique à l’echelle nationale et inetrantionale, grâce aux concerts et festivals auxquels il participe dont OCCUPY UTOPIA au DENEMARK. (235 000 LIKES SUR FACEBOOK)

 

EMPIRE

Belhassen est considéré comme la star montante de la scène underground tunisienne. Il est connu pour son flow et ses gimmick scéniques atypiques. C’est aussi l’idole d’un bon nombre de jeunes artistes, amateur des grands classiques de rap et performeur. (6 469 ABonnés sur youtube )

 

MASSI

Aujourd’hui une référence incontestée pour les jeunes amateurs de rap tunisiens. De son vrai nom « Mahdi Chammem » MASSI est un artiste HIP HOP de la banlieue sud de Tunis qui à travers une écriture unique, valorise le dialecte de ses ancêtres africains. Il compte déjà plusieurs albums et featuring à son actif que des singles largement écoutés en Tunisie.

 

• Les rappeurs français :

 

TROISIEME OEIL

Produit par IAM à ses débuts, le 3e Oeil est un duo de deux rappeurs originaire de Marseille. Il se compose de Boss One et Jo Popo aka Mombi.Leur premier album sort en 1999, avec des textes témoignant de la violence de la rue d’où ils viennent, des quartiers Nord de Marseille. Leur présence à Tunis réveillera les fans de la première heure.

 

ICHON

Originaire de Montreuil, Ichon fait partie de la nouvelle scène rap parisienne, axant ses beats sur des flow plus doux et électro que ses prédécesseurs. Il pratique un rap très créatif et progressiste.

 

DEMI-PORTION

Rachid de son vrai nom, sétois d’origine marocaine. Ses derniers albums : "Dragon Rash" en 2015 et "2 chez moi" en 2016. Il fera la première partie de Kerry James à l’Olympia le 14 mars 2017. Son nouvel album “2 Chez Moi” fait partie des plus grosses ventes hip-hop de 2016.

 

et de nombreux autres jeunes talents tunisiens dont la sélection s’est faite suite à un appel à candidature lancée conjointement entre la Fondation BIAT et l’Institut français de Tunisie début juin 2017.

 

Video: 
Mots-clefs: 

Ajouter un commentaire