Imprimer Partager
  14
  10

"À nous de jouer !" d'Antoine Fromental en avant-première à l'IFT


Tunis
Institut français de Tunisie (20-22, avenue de Paris)
sam, 14/10/2017 - 17:00

L’Institut français de Tunisie a le plaisir de vous inviter à la projection en avant-première du film d’Antoine Fromental, À nous de jouer !, le samedi 14 octobre à 17h à l’auditorium, en présence du réalisateur.

 

Résumé :

À Clichy, en banlieue parisienne, le principal du collège Jean Macé a décidé d’encourager les méthodes alternatives pour lutter contre l’échec scolaire. Au cœur de ce projet, deux classes : la classe rugby et la classe théâtre. Cette année, le défi est double – participer aux championnats de France, pour les uns, monter sur la grande scène du théâtre de Clichy, pour les autres. Avec un mélange de fragilité et d’enthousiasme, À nous de jouer ! dresse un portrait riche et complexe de la société d'aujourd'hui, tout en posant une question essentielle : comment changer l'école pour que chacun y trouve sa place ?

 

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

 

 

"À nous de jouer est un film de super-héros, des super-héros dont on a plus que besoin aujourd’hui !

Le premier super-héros, c’est Christian Comès, principal d’un établissement de banlieue parisienne, dont la population est majoritairement composée d’élèves issus de l’immigration et vivant au sein de quartiers défavorisés.

Refusant les impasses du collège unique qui condamne à l’exclusion scolaire une grande partie de ses "petits" comme il les appelle avec tendresse, Christian Comès, avec le concours d’une équipe de professeurs engagés, met en oeuvre une pédagogie alternative fructueuse, fondée notamment sur le  sport et la culture.

Avec une ambition farouche : que tous les élèves, même les plus en difficulté, s’épanouissent et s’accomplissent au sein de ce collège pas comme les autres : une école idéale où l’enjeu n’est pas seulement de jouer au rugby ou de faire du théâtre, mais d’être heureux et se chercher un bel avenir.

Mais les vrais super-héros, c’est surtout les "Clichy Kids" - cette joyeuse bande de bambins de banlieue bariolés d’origines tunisienne, algérienne, marocaines, camerounaises, sénégalaises, malienne, sri-lankaise, turque, martiniquaise, "gauloise" aussi bien sûr – qui, au cours de cette tragique et sanglante année 2015 à Charlie-Hebdo, Tunis et Sousse, ayant si gravement menacé de faire éclater la cohésion de nos sociétés fragilisées, transcendent leurs différences sociales, culturelles et religieuses pour monter tous ensemble leur Roméo & Juliette, hymne humaniste à la tolérance et à l’amour entre les peuples.

C’est la raison pour laquelle j’ai la conviction profonde que À nous de jouer, nourri des influences, des cultures et des énergies du monde entier, me semble loin de ne concerner que la France. Au regard de la crise mondiale d’une violence inouïe que nous traversons en souffrance, je trouve primordial de montrer, bien au-delà des frontières hexagonales, l’aventure haute en couleur de nos "Clichy Kids", image radieuse de cette jeunesse moderne à la fois portée par une réjouissante diversité et pleine d’espérances.

L’avenir c’est eux, et ils sont un pied de nez salutaire à la fatalité, au chaos et au triste désespoir d’aujourd’hui… Aussi, j’aimerais mettre en œuvre un beau projet : projeter leur film, leur conte universel dans tous les pays dont les enfants du film sont issus.

En effet, aux jeunesses de Tunis, de Dakar, de Yaoundé, de Moroni ou de Bamako, je brûle de dire la même chose : À nous de jouer, c’est vous et ça vous appartient. Voyez comme vous êtes capables de changer le monde de la plus belle des manières, dans la paix, la joie et l’allégresse."

Antoine Fromental

 

Video: 
Mots-clefs: 

Ajouter un commentaire