Imprimer Partager
  20
  01

À Sfax : exposition "Energie de la Mer" de l'artiste peintre Aida Kchaou Krouf


Sfax
Maison de France
ven, 20/01/2012
ven, 30/03/2012

Les toiles d’Aida Kchaou, revenues de Paris où elles ont ravi le public français et international lors de l’exposition au Carrousel du Louvre cet automne, seront accrochées du 20 janvier au 30 mars à la Maison de France à Sfax.

 

Son œuvre participe au mouvement de reconquête par Sfax de sa littoralité pour reconstruire progressivement son identité de ville côtière, « détruite par l’industrie des phosphates ». « Mes tableaux sont un accès imaginaire à ce littoral perdu. Présenter ces tableaux est pour moi un moyen d’insuffler l’énergie de la mer pour redonner vie à la ville que j’aime ».

 

L’artiste peint la mer et plus encore : elle explore l’« énergie de la mer ». Dans cette série, entamée en 2008, Aida Kchaou travaille sur la couleur, les formes et la matière et fait surgir de l’abstrait un puissant imaginaire marin.

 

A l’orée des mots, Aida Kchaou suggère plus qu’elle ne dévoile, ne conservant de la mer que l’essence du maritime : l’huile des flots, le souffle du vent, la crête des vagues, le grain du sable. Le regard sur le tableau glisse dans un flux d’impressions d’un détail à l’autre, pour plonger avec l’artiste dans les profondeurs de sa rêverie.

 

Dans le cadre de son exposition à la Maison de France, Aida Kchaou donnera une master class le 23 février pour 6 étudiants sélectionnés par l’artiste, inaugurant ainsi le nouveau dispositif de la Maison de France à Sfax : les Ateliers d’Artistes.

Mots-clefs: 

Commentaires


Très sensible à la poétique de la mer, les tableaux de Aida Kchaou invitent la mer dans ses différentes latitudes visuelles et sonores, en surface comme en profondeur. "Homme libre, toujours tu chériras la mer !
La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme
Dans le déroulement infini de sa lame,
Et ton esprit n'est pas un gouffre moins amer. " Charles Baudelaire

Ajouter un commentaire