Imprimer Partager
  10
  10

Dream City 2019 : "Le tour du monde des danses urbaines en 10 villes" par Ana Pi


Tunis
Théâtre El Hamra (28, rue Al Jazira)
jeu, 10/10/2019
sam, 12/10/2019

L'Institut français de Tunisie est heureux d'être partenaire de la 7e édition du Festival d'art dans la cité "Dream City 2019" qui se tiendra du 4 au 13 octobre dans la Médina de Tunis.

 

Organisé par L’Art Rue, association tunisienne porteuse de projets artistiques citoyens et innovants en espace public, "Dream City" permet la découverte d'œuvres d'artistes de la région MENA, d’Afrique et d’Europe invités en Tunisie pour créer lors de longs temps de résidences. Ces créations sont visibles dans des lieux clos et ouverts, insolites, porteurs de vie sociale, de culture et de patrimoine (cafés, maisons privées, restaurants, écoles, places, ruelles, bibliothèques, boutique…).

 

À cette occasion, l'Institut français de Tunisie soutient trois projets forts de filles (danse, création sonore et musicale, slam) que vous retrouverez dans cette édition :

 

Le tour du monde des danses urbaines en 10 villes

(Salvador de bahia / Montpellier)

10 octobre à 18h - 11 octobre à 15h - 12 octobre à 15h

"Nous allons partir pour un tour du monde des danses urbaines […] ce sont les danses créées, pratiquées et montrées dans les rues des grandes villes du monde […] liées à la ville, à sa violence, à ses injustices mais aussi à son énergie, électrique, rapide […] De nos jours, les danses urbaines se diffusent principalement sur le net. Cette transmission virtuelle permet des évolutions stylistiques très rapides, une mondialisation des gestes, et explique aussi la popularité spectaculaire de certains styles. Les danses urbaines en Amérique du Sud, aux Etats-Unis, en Europe, en Asie et en Afrique, sont toutes connectées à la diversité des danses africaines, qui ont migré dans le corps des esclaves déportés, et des immigrés. Les grandes villes du monde où s’inventent ces danses sont des cités cosmopolites, forgées par les vagues de déportation et d’immigration. C’est la complexité de cette histoire, façonnée par les grandes inégalités de l’ordre social, qui surgit dans ces danses."

 

Artiste chorégraphique et de l’image, chercheuse en danses urbaines, danseuse contemporaine et pédagogue. Ana Pi est diplômée de l’École de Danse de l’Université Fédérale de Bahia (Brésil), où elle étudie la pédagogie et la création en danse contemporaine. En 2009-10, elle étudie la danse et l’image au Centre Chorégraphique National de Montpellier (France), au sein de la formation Ex.e.r.c.e. sous la direction de Mathilde Monnier. La circulation, le décalage, l’appartenance, la superposition, la mémoire, les couleurs, les actions ordinaires et le geste sont des matières vitales à sa pratique créative et pédagogique. Son travail s’inscrit principalement dans le cadre de collaborations avec d’autres artistes sur des projets de multiples natures et durées. Actuellement, elle est conférencière et performeuse sur le sujet des danses urbaines.

 

Plus d'information et billetterie sur le site du festival "Dream City".

 

Mots-clefs: 

Ajouter un commentaire