Imprimer Partager
  01
  03

Exposition photographique : "Sfax d'hier et d'aujourd'hui"


Sfax
Maison de France
ven, 01/03/2013
dim, 31/03/2013

En partenariat avec Syphax Airlines, la Maison de France à Sfax organise du 1er au 31 mars 2013, une exposition photographique sur le thème "Sfax d'hier et d'aujourd'hui". Une sélection d'anciens clichés proposée par le Dr Mohamed Aloulou, revisités par le Centre photographique du Maghreb.

 

Au programme de la médiathèque : visites guidées, conférences et projections/débats, stand de livres et DVD sur Sfax.

 

Le vernissage aura lieu le 8 mars à 16h.

 

Découvrez l'exposition à travers une visite virtuelle en cliquant ici.

 

"Sfax d'hier et d'aujourd'hui"

Sfax, la belle endormie du sud tunisien, se réveille, secoue sa robe empoussiérée et veut se faire belle de nouveau. Les projets urbanistiques foisonnent et ne tarderont pas à redorer le blason de la capitale du Sud. Dans ce contexte, la Maison de France, qui fait partie intégrante du patrimoine de Sfax, a proposé à des passionnés et à des experts de la ville de composer l’exposition photographique "Sfax d’hier et d’aujourd’hui".

 

Le principe est simple : 40 cartes postales anciennes juxtaposées à 40 photographies récentes des mêmes lieux. Dans cette sélection, le Dr Aloulou n’a d’autre souci que celui d’évoquer le passé et de faire redécouvrir un immense patrimoine. Ces images froissées invoquent une mémoire collective qui se conçoit comme un agrégat infini de mémoires individuelles. Ces cartes postales charmantes et nostalgiques, qui font briller les yeux des Sfaxiens, sont aujourd’hui revisitées par une équipe de jeunes photographes du Centre Photographique du Maghreb, et la juxtaposition d’hier et d’aujourd’hui est saisissante.

 

Extraite d’albums photos familiaux et de tiroirs secrets des borjs, l’histoire de Sfax au siècle dernier défile dans sa surprenante richesse et diversité. Insolites, certains clichés tels celui de la rue de la République et du château d’eau aujourd’hui disparus, intriguent, désorientent et suscitent notre curiosité au point que l’on regrette que l’exposition n’en mette pas plus à notre disposition. Mais l’essentiel est là : la porte de la mémoire s’est entr’ouverte et nul doute que les jeunes Sfaxiens sauront s’approprier leur patrimoine et en faire une "mémoire d‘avenir".

Mots-clefs: 

Commentaires


C'est avec plaisir que j'ai visionné toutes ces photos du Sfax que j'ai bien connu pour y être née. J'ai connu l'ancien Sfax, joué dans des spectables de l'école dans l'ancien théâtre, connu le charme de la rue de la République, les souks et les joies des belles plages. Merci pour ce rappel de ce qui fut des moments heureux de notre vie

Ajouter un commentaire