Imprimer Partager
  16
  08

Festival International du Film Amateur de Kélibia (FIFAK) 2014


Kelibia
Kélibia
sam, 16/08/2014
sam, 23/08/2014

L'Institut français de Tunisie soutient le Festival International du film amateur de Kélibia (FIFAK), du 16 au 23 août.

 

Organisé par la Fédération Tunisienne des Cinéastes Amateurs (FTCA), en collaboration avec le Ministère de la Culture et la Municipalité de la ville de Kélibia, cette 29ème session célèbrera également le cinquantenaire du plus ancien des festivals cinématographiques tunisiens, africains et arabes.

 

Berceau de la majorité des cinéastes et techniciens de la scène tunisienne, le festival est un lieu incontournable de découverte de nouveaux talents, dont quelques-uns sont devenus célèbres à l’échelle internationale : Nanni Moretti (Italie) – Diego Risquez (Venezuela) – Sheila GraberR (GB) - Ahmed Ben Kamla (Algérie) – Férid Boughedir (Tunisie) – Ridha El Bahi (Tunisie)...

 

Le FIFAK est aussi la plus importante rencontre de jeunes cinéastes, cinéphiles et étudiants des écoles de cinéma en Tunisie. Il regroupe à chaque édition plus de 2000 personnes entre participants au festival, membres de la Fédération Tunisienne des Cinéastes Amateurs, étudiants des écoles de cinéma, professionnels et invités du domaine, en plus du public estivant se trouvant déjà sur place et qui de plus en plus tente de faire concorder son séjour avec le festival.

 

Créée en 1962 sous l’appellation d’Association des Jeunes Cinéastes Tunisiens (AJCT), à l’époque où la Tunisie n’a pas encore réalisé son premier long métrage, elle a joué le rôle de centre de formation pour des générations de cinéastes.

Actuellement la fédération, organisation de cinéma unique dans sa structure, compte plus de 200 adhérents œuvrant dans 16 clubs répartis sur tout le territoire tunisien. Elle assure leur formation, leur encadrement et met à leur disposition les moyens pour réaliser leur films.

 

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site du FIFAK.

Mots-clefs: 
Autres mots-clefs: 

Ajouter un commentaire