Imprimer Partager
  05
  05

Retour sur le Forum Jeunesse 2015



La cinquième édition du Forum Jeunesse s’est déroulée du 1er au 3 mai dans le nouvel Institut français de Tunisie, avenue de Paris.

 

De nombreux participants, venus de toute la Tunisie, de France, d'Algérie, du Maroc, d'Égypte, de Jordanie, de Libye, de Palestine et du Sénégal se sont rencontrés pour la première journée de cette 5ème édition, placée sous le signe du développement durable.

 

450 jeunes de la société civile étaient rassemblés pour travailler ensemble au sein de quatorze ateliers, organisés en six thématiques : environnement, économie sociale et solidaire, insertion économique, citoyenneté et éducation, droits de l’homme et gouvernance.

 

Après l'accueil des 450 participants le vendredi 1er mai, la séance d'ouverture a été rythmée, en début d'après-midi, par les interventions de personnalités tunisiennes et françaises, en présence de nombreux jeunes et des associations : Nour Kaâbi, porte parole du comité de pilotage du Forum Jeunesse et coordinatrice du projet "Jamaity", François Gouyette, ambassadeur de France en Tunisie, Jacques Godfrain, président de France Volontaires, François Chérèque, président de l'Agence du service civique et Kamel Jendoubi, ministre auprès du chef du gouvernement chargé des relations avec les institutions constitutionnelles et la société civile.

 

Le village associatif, véritable agora permettant les rencontres entre les jeunes du Forum, les associations, les représentants des institutions locales et nationales tunisiennes et françaises et le public de visiteurs, a été inauguré avant le démarrage des ateliers. Après une première prise de contact en ateliers suite à la table-ronde d’ouverture animée par l’association Reporterre sur le thème "L’écologie, un autre défi pour la démocratie tunisienne", les participants ont démarré les discussions le samedi 2 mai au matin.

 

Employabilité des jeunes, stratégies de développement de l’éco-tourisme, liberté d’expression et rôle des médias en démocratie, engagement des jeunes en politique, coopération décentralisée... Les sujets travaillés en groupe de vingt participants, accompagnés de plusieurs intervenants associatifs étaient variés.

 

Objectif : échange d’expériences et de bonnes pratiques, soutien au montage de projets dans ces domaines, bilan d’actions menées par les associations dans les pays participants (Maroc, Algérie, Lybie, Sénégal, Égypte, Jordanie, France et Tunisie)... "Les ateliers nous ont beaucoup apporté", souligne Mohamed, 19 ans, venu avec le Conseil général de l’Aude au sein d’un groupe de 13 jeunes au Forum Jeunesse. "Je découvre la Tunisie, puisque c’est mon premier voyage ici, mais j’ai aussi rencontré d’autres jeunes qui se posent les mêmes questions que moi par rapport à l’avenir, à notre place dans la société. On a besoin d’être reconnus, écoutés, et d’avoir des moyens d’agir", ajoute-t-il.

 

La seconde table-ronde publique, organisée samedi 2 mai et animée par l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain portait sur le thème " Jeunes et inégalités socio-territoriales". Les participants retournent ensuite au sein des ateliers pour préparer le bilan de leurs échanges, en vue de les présenter le lendemain.

 

Le Forum Jeunesse accueille, dimanche 3 mai, Mme Annick Girardin, Secrétaire d’État au Développement et à la Francophonie, en visite en Tunisie. Au cœur du village associatif, elle participe, en compagnie du Secrétaire d’État tunisien à la Jeunesse, M. Chokri Terzi, à une rencontre avec France Volontaires et des associations tunisiennes.

 

Après une présentation de la situation du volontariat en Tunisie par Zoumana Dembele, directeur de l’antenne de France Volontaires, de jeunes volontaires et des acteurs associatifs racontent leur expérience.

 

Aline, 25 ans, volontaire dans une association qui œuvre pour les populations défavorisées de l’Ariana évoque son projet "Karama" contre les violences faites aux femmes, et souligne le niveau de responsabilité qui lui a été confié grâce à ce volontariat ; Erika et Virginie, venues de la Province nord de Nouvelle-Calédonie pour effectuer leur volontariat, parlent de découverte culturelle et d’épanouissement personnel, évoquant le proverbe calédonien "un détour pour une meilleur retour" ; Xavier, ex-participant au Forum Jeunesse 2014, est devenu le coordinateur de l’édition 2015 du Forum Jeunesse après avoir passé 9 mois à la maison des associations de Sfax...

 

La discussion s’engage : Annick Girardin souligne la volonté du Président français d’amplifier l’engagement des jeunes au sein du service civique : simplification du processus d’engagement, place pour les jeunes les moins diplômés, reconnaissance du volontariat dans le monde du travail, développement des échanges Sud-Nord, prolongation des séjours pour les volontaires qui n’ont pas terminé leur projet…

 

Après une visite en ateliers des Secrétaires d’État français et tunisien, occasion de nouveaux échanges avec les jeunes, la restitution publique des travaux, rythmée par la projection de caricatures réalisées par des dessinateurs tunisiens et les portraits en vidéo des participants, réalisés par l’Association des médias alternatifs, la cérémonie de clôture du Forum Jeunesse a donné la parole aux personnalités spécialement venues pour l’occasion.

 

Chokri Terzi, Secrétaire d’État à la Jeunesse, a souligné l’importance pour les jeunes de capitaliser leurs expériences communes, de débattre ensemble de thèmes importants pour l’avenir et a évoqué le Forum Jeunesse comme une chance pour les jeunesses tunisienne et française.

 

Annick Girardin, Secrétaire d’État au Développement et à la Francophonie, a souligné l’importance d’accompagner les jeunes pour parvenir à l’autonomie, avant de rendre hommage aux nombreux projets élaborés au sein du Forum Jeunesse, sous le signe du développement durable. "Les jeunes sont la promesse d’un avenir meilleur, pour un monde plus juste et plus durable", a-t-elle ajouté, en rappelant la solidarité des Français avec les Tunisiens, pays qui représente un espoir de paix dans la région, quatre ans après la révolution.

 

Annick Girardin a énoncé quatre priorités qui guideront son action :

- le soutien à l’entreprenariat, au cœur de l’action des collectivités territoriales françaises ;

- la priorité donnée au secteur de la santé, pour un accès à des soins de qualité sur l’ensemble des territoires ;

- le développement de l’attractivité des territoires ruraux ;

- la participation des jeunes à la vie publique.

 

"La Tunisie fait figure de modèle, de par l’importante structuration du milieu associatif tunisien. Les associations sont le meilleur terreau des engagements citoyens" a ajouté Annick Girardin. "Le dialogue né au sein du Forum Jeunesse est le plus bel espoir de travailler au bien-être des générations actuelles et futures" a-t-elle conclu.

 

L’édition 2015 du Forum Jeunesse aura accueilli près de 500 participants.

 

Retrouvez ci-dessous les vidéos de restitution des ateliers.

 

 

À lire aussi :

> 12 projets lauréats du Forum Jeunesse 2015

> Des sacs en matériaux recyclés : l'idée ingénieuse de Karim Traoré

> Une délégation de l'Aude pour tisser des liens avec la Tunisie

> Les caricaturistes Tawfiq Omrane et Nadia Dhab au Forum Jeunesse

> Annick Girardin en Tunisie

Crédits photos : Modjo - IFT

 

Video: 
Mots-clefs: 

Commentaires


excellente idée, forum thématique et orienté jeunes

Ajouter un commentaire