Body

Dans le cadre de la nouvelle stratégie française d’attractivité universitaire, un dispositif a été mis en place par le gouvernement français afin d’exonérer des frais d’inscription différenciés un certain nombre d’étudiants tunisiens souhaitant poursuivre leurs études en France.

 

Il est à noter que certaines catégories d’étudiants sont exonérées automatiquement et bénéficient d’une tarification spécifique. Il s’agit des étudiants déjà inscrits en France (2018-2019), en doctorat, en classes préparatoires aux grandes écoles, en BTS, en double-diplôme, en mobilité encadrée ou encore dans les établissements français qui n’appliquent pas la réforme.

 

L'augmentation de ces frais d’inscription s’appliquera uniquement dans les établissements relevant du Ministère français chargé de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (MESRI). Les autres établissements (établissements privés et établissements sous-tutelles d’un autre ministère) et les autres formations ne sont pas concernés par cette réforme où les tarifications pratiquées ne relèvent pas de la responsabilité du Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation.

 

Afin de favoriser et soutenir la mobilité des étudiants tunisiens vers la France, l’Ambassade de France en Tunisie a mis en œuvre plusieurs nouveaux programmes d’exonérations.

 

Ces programmes font l’objet d’appels à candidatures lancés annuellement sur le site de l’Institut français de Tunisie. Les exonérations sont accordées principalement sur le critère de l’excellence académique et concernent :

- les élèves tunisiens titulaires d’un baccalauréat français ;

- les boursiers du gouvernement tunisien ;

- Les étudiants non boursiers d’excellent niveau académique.