Imprimer Partager
  25
  11

"Our Life 21" : de jeunes Tunisiens à Paris pour la conférence sur le climat



Du 26 novembre au 1er décembre, un groupe de jeunes Tunisiens partira à Paris pour assister à la 11ème Conférence des Jeunes (COY11) et à la 21ème Conférence des Parties (COP21). Ils participeront à ces deux sommets dans le cadre du projet "Our Life 21", coordonné par l’association 4D (Dossiers et débats pour le développement durable), animé en Tunisie par l’ONG Prioriterre, avec le soutien de l’Institut français de Tunisie.

 

Ce projet vise à solliciter des contributions de jeunes dans plusieurs pays (Chine, Sénégal, Pérou, Inde, Etats-Unis, Algérie, Tunisie...) pour " Imaginer 2050..." en tenant compte d’une règle qui s’impose à tous : stabiliser le climat sur Terre.

 

Partant du principe qu’il est urgent de se mobiliser pour relever ce défi sans précédent pour nos modes de vie et nos consommations d’énergie ; Imen, Abdennaceur, Oumayma, Emna et Ahmed ont "imaginé 2050" en intégrant les prévisions climatiques en Tunisie, au cours de cinq ateliers de travail collectif.

 

Une vidéo restituant leurs travaux met en scène Khouloud, une petite fille de 8 ans qui habite à Mourouj, dont la famille évoque les "grandes inondations de 2028", la nécessité de consommer des produits locaux frais et de saison, l’importance des énergies renouvelables... Engagés pour défendre leurs aspirations à un nouveau modèle de société, ils ont démontré qu’ils étaient déjà prêts à changer de mode de vie. Venant de différentes régions de Tunisie (Zaghouan, Gabès, Sousse et Tunis), ils ont été interrogés sur leur expérience en ateliers par un jeune volontaire français, Weilian Zhu, qui nous livre leurs portraits ci-dessous.

 

 

  Imen est une jeune fille très active dans le milieu associatif. Elle a participé à des actions avec des structures internationales (Search for Common Ground) et locales (Awfiya), autour de grandes thématiques comme les droits de l’Homme, la promotion de la jeunesse ou le développement du milieu rural.

 

En savoir plus

     
 

Abdennaceur, 26 ans, vient de Gabès. Il est le membre fondateur de plusieurs associations culturelles et de citoyenneté, et aujourd’hui coordinateur d’un projet européen dans l’association de "Sauvegarde de l’Oasis de Chenini".

 

En savoir plus

     
 

Oumayma termine cette année ses études d’ingénieure paysagiste à Chott-Meriem (Sousse).

Depuis 2013, elle s’est engagée pleinement dans des actions associatives. D’abord en tant que membre de la "Tunisian Association of Landscape Architects and Engineers".

 

En savoir plus

     
 

Emna travaille avec l'Institut Arabe pour la Démocratie à Tunis, en tant que chargée des projets. C’est une jeune femme déterminée, ancrée dans son temps qui nous explique son engagement...

 

En savoir plus

     
 

Ahmed vient de la ville de Regueb. Actuellement secrétaire général de l’association tunisienne d’Action culturelle (ATAC), il travaille principalement sur des projets cinématographiques qui ont pour but de refléter le quotidien des groupes marginalisés.

 

En savoir plus

 

 

Weilian Zhu

Volontaire de solidarité internationale pour l'ONG Prioriterre, Weilian développe des projets en Tunisie pour cette association depuis fin 2013. Pour ce projet, il a recruté les participants, élaboré des documents de référence pour les informer sur le contexte environnemental tunisien. Par ailleurs, il a animé des ateliers et organisé leur voyage en France.

 

Video: 
Mots-clefs: 

Ajouter un commentaire