Imprimer Partager
  12
  05

Exposition : "Gros plans : paysages urbains de Tunisie" de Jellal Abdelkafi


Tunis
Palais Kheireddine (Médina de Tunis)
ven, 12/05/2017
mer, 31/05/2017

L’Institut français de Tunisie est partenaire de l’exposition "Gros plans : paysages urbains de Tunisie", consacrée à l’histoire de la ville de Tunis et à l’évolution urbaine d’autres agglomérations à travers le territoire national. Elle se tiendra du 12 au 31 mai au Musée de la Ville de Tunis, palais Kheireddine à la Médina de Tunis. Programmée dans le cadre du "Mois du patrimoine", elle emprunte un parcours chronologique qui invite à un voyage exploratoire du processus de fabrique de la ville.

 

Témoignage inédit sur une période fondatrice de la Tunisie contemporaine dans les domaines de l’aménagement du territoire, de la planification urbaine et de la sauvegarde du patrimoine culturel et naturel, l’exposition propose une sélection de travaux réalisés par Jellal Abdelkafi dans l’exercice de son métier d’architecte-paysagiste, urbaniste.

 

Au cours d’une carrière de cinq décennies, Jellal Abdelkafi a constitué un fonds documentaire, iconographique et bibliographique d’une richesse telle qu’il peut être considéré, en soi, comme référence et source de connaissance pour les générations futures. Destinée aux professionnels, aux futurs professionnels, en l’occurrence les étudiants dans diverses filières, aux décideurs des institutions nationales, régionales et locales, aux leaders du mouvement associatif, aux médias et au grand public, l’exposition vise à susciter la curiosité et l’intérêt du public de manière à le conduire progressivement du simple plaisir visuel de la perception vers des problématiques urbaines et patrimoniales plus complexes.

 

Initiée et portée par l’Association Jezm pour l’art et la culture, l’exposition devrait circuler, par la suite, à l’intérieur du pays, principalement dans les villes sur lesquelles l'auteur a travaillé. Elle a aussi pour ambition de voyager à Alger, Casablanca, le Caire, villes qui partagent les problématiques similaires de sauvegarde du patrimoine et de politiques urbaines, et, éventuellement, dans des établissements à vocation culturelle régionale, tels que l’Institut du Monde arabe à Paris ou le Mucem et la Maison de la Méditerranée à Marseille.

 

Mots-clefs: 

Ajouter un commentaire