Imprimer Partager
  23
  05

"Les Mardis de l'IFT" : "Islam pour mémoire", un documentaire de Bénédicte Pagnot


Tunis
Institut français de Tunisie (20-22, avenue de Paris)
mar, 23/05/2017 - 18:00

Dans le cadre des "Mardis de l'IFT" et à l'occasion de l'exposition "Les carnets de Marrakech et de Tanger, photographies de Jellel Gasteli en hommage à Abdelwahab Meddeb", l'Institut français de Tunisie a le plaisir de vous inviter, le mardi 23 mai à 18h, à la projection-débat avec Bénédicte Pagnot, réalisatrice, autour de son premier long-métrage documentaire Islam pour mémoire, en hommage à Abdelwahab Meddeb.

 

 

 

 

Islam pour mémoire, un voyage avec Abdelwahab Meddeb

Un film dédié à celui qui a consacré sa vie à combattre autant les intégrismes, que les préjugés anti-musulmans : le penseur Abdewahab Meddeb. Il a produit et animé jusqu'à sa mort l'émission Cultures d'Islam sur France Culture. Il fut le restituteur d'un Islam éclairé, nuancé, complexe et raisonné, loin de l'étau dans lequel notre époque a tendance à le cantonner.

Le film invite à un voyage au cœur de l'Islam avec un I majuscule, comme celui qu’Abdelwahab Meddeb a eu à cœur de faire connaître.

D’Ispahan à Sidi Bouzid, en passant par Jérusalem, Cordoue, Dubaï… le film invite à un voyage en Islam. Islam avec un I majuscule, comme celui qu’Abdelwahab Meddeb a eu à cœur de faire connaître. La réalisatrice prolonge la voie tracée par le poète et intellectuel franco-tunisien aujourd’hui disparu pour qui "une des façons de lutter contre l’intégrisme est de reconnaître à l’Islam sa complexité et ses apports à l’universalité". Une navigation entre passé et présent, histoire et politique, musique et poésie.

 

 

Bénédicte Pagnot est née en 1970 à Elbeuf (Haute-Normandie). En 1994, elle obtient une Maîtrise d'études audiovisuelles de l'ESAV (université Toulouse Le Mirail). Puis elle devient assistante de réalisation, régisseuse et chargée de casting sur des tournages en Bretagne où elle a choisi de s’installer après ses études.

C’est en 2001 qu’elle réalise son premier court-métrage La petite cérémonie (sélectionné par une vingtaine de festivals et primé par huit) ; suivront deux autres fictions courtes et trois documentaires, en parallèle d'ateliers en milieu scolaire, universitaire et pénitentiaire.

En 2013 sort au cinéma son premier long-métrage de fiction Les lendemains (prix du public du festival Premiers Plans d'Angers et prix d'interprétation féminine pour Pauline Parigot au festival du cinéma d'auteur de Rabat, Maroc).

Islam pour mémoire est son premier long-métrage documentaire, sorti en salles en France le 22 mars 2017.

 

Video: 
Mots-clefs: 

Ajouter un commentaire